Doula/Sage-femme

Souvent, les personnes confondent le métier de sage-femme et celui d’accompagnante. Cette confusion vient d’une méconnaissance…des deux métiers ! Je vous invite à lire ce drôle et très juste article d’une doula Bianca Pomerleau, ou de lire ce qui suit.

Rapidement, je mets quelques faits et viendrai compléter plus tard cet article.

Au Québec, une sage-femme est une professionnelle de la santé qui a fait trois années d’études et qui est formée, notamment, à assister les parturientes qui ont une grossesse « normale » pour leur accouchement en maison de naissance ou bien à domicile. Elles font également le suivi de grossesse et assurent le post-partum. La sage-femme pose des gestes médicaux, ce que ne fait pas la doula.

Une accompagnante, ou doula, est présente et disponible auprès du couple, ou de la femme qui accouche:

-pendant la grossesse, moment où elle  développe un lien de confiance et les soutient dans leur préparation à la naissance,

-pendant toute la durée de l’accouchement, comme une présence rassurante car elle connait le couple, ses valeurs et attentes.

– après le retour à la maison, au besoin.

La doula peut, ou non, avoir suivi une formation. Elle connaît le système médical, les différents types d’interventions qui peuvent être proposés aux parents et elle est à même de leur en expliquer la nature. Elle connaît aussi des techniques alternatives douces  pour aider la parturiente. Elle peut avoir des spécialisations (herboristerie, haptonomie, marraine d’allaitement, etc.).

Publicités